Quel thermostat d’ambiance choisir et comment le régler ?

thermostat programmable sans fil

Installer un thermostat chez vous peut vous permettre de réaliser de belles économies d’énergie. Sur le principe, un thermostat est un système qui pilote l’installation de chauffage et/ou de refroidissement de votre maison, en fonction de la température ambiante. Il en existe une large gamme : thermostat programmable, connecté ou simple, thermostat sans fil ou filaire…

Pour vous aider face à toutes ces possibilités, voici les étapes à suivre pour choisir votre thermostat d’ambiance et des indications pour le régler.

Après avoir lu ce guide, vous saurez quel thermostat correspond à vos besoins, selon votre chauffage et vos envies en terme de confort, gain et efficacité énergétique.

Le choix du thermostat programmable dont vous avez besoin se fait en 3 étapes faciles :

  1. Identifier votre système de chauffage et/ou refroidissement
  2. Sélectionner les options qui conviennent à votre style de vie
  3. Choisir votre thermostat et le régler !

1/ Un thermostat adapté à votre système de chauffage

Tous les thermostats ne sont pas compatibles avec votre installation de chauffage. Il existe des thermostats pour chaudière, d’autres pour radiateurs électriques etc.

Pour trouver quel thermostat conviendra à votre maison, il vous suffit de lire la notice du produit et voir quelle gamme correspond à votre chauffage. Mais avant cela, voici quelques termes avec lesquels vous devez être familier afin de retrouver facilement celui qui correspond à votre système de chauffage :

  • La pompe à chaleur air-air:

Elle est constituée de 2 unités. Une, à l’extérieur, qui capte les calories de l’air externe et une, à l’intérieur, qui diffuse l’air capté par la 1ère.

Principe pompe à chaleur air-air

  • La pompe à chaleur air-eau:

Elle fonctionne de la même façon que la pompe air-air, à la différence qu’elle renvoie les calories captées dans l’air extérieure dans l’eau du circuit de chauffage central et d’eau chaude du logement.

principe pompe à chaleur air-eau

  • La pompe à chaleur géothermique

Son système extrait les calories par captage ou forage et les transmet au chauffage central.

Il en existe de 3 sortes :

– la pompe à chaleur géothermique basse énergie par captage horizontale

Principe pompe à chaleurr géothermique par captage horizontal

– la pompe à chaleur géothermique moyenne énergie par captage vertical.

Principe pompe à chaleurr géothermique par captage vertical– la  pompe à chaleur géothermique basse énergie par captage dans la nappe phréatique

Principe pompe à chaleurr géothermique par captage dans nappe phréatique

  • La chaudière à basse température

Elle permet de faire des économies très intéressantes en brûlant du gaz et en dégageant ainsi de l’énergie qu’elle diffuse dans le système de chauffage et d’eau sanitaire.

Principe chaudière à basse température

  • La chaudière à condensation

Elle fonctionne de la même manière que la chaudière basse température mais elle extrait 2 fois plus d’énergie en faisant 2 fois plus d’économies.

Principe chaudière à condensationEn effet, cette chaudière brûle du gaz ce qui produit de la chaleur, mais elle récupère aussi la chaleur des vapeurs d’eau contenues dans la fumée. Cette fumée est évacuée à l’extérieur comme dans une chaudière classique, mais elle est « vidée » de cette énergie utile avant.

  •  La chaudière à granulés de bois

Elle utilise du bois qu’elle brûle pour produire de l’énergie. C’est une solution écologique et économique.

  • Le poêle à granulés de bois

Le poêle utilise aussi du bois ce qui permet de faire ainsi de vertigineuses économies.

  • Les radiateurs électriques à inertie

Ils fonctionnent par rayonnement et transmettent leur chaleur soit par résistance chauffante, soit par un liquide contenu dans le radiateur (huile ou eau glycolée) ou encore par le matériau dans lequel ils sont faits (la fonte par exemple).

Principe radiateur électrique

Voilà, vous savez maintenant précisément quel est votre système de chauffage. Vous allez pouvoir choisir le thermostat qui vous convient dans la gamme des produits correspondants, en fonction de vos besoins et attentes.

2/ Un thermostat qui correspond à votre style de vie

Les thermostats proposent des options qui peuvent être plus ou moins utiles selon la taille et disposition de votre logement et votre mode de vie.

Pour plus de flexibilité soyez vigilant à choisir un thermostat qui vous permette de modifier les paramètres aussi souvent que vous en avez besoin.

Les thermostats programmables vous permettent de définir à l’avance des températures différentes à des moments différents de la journée, selon que vous êtes à la maison, absent, endormi… Alors que les thermostats manuels sont à régler manuellement, comme leur nom l’indique ;).

Les thermostats manuels se trouvent généralement dans les vieilles maisons. Ils offrent des économies d’énergie limitées et ne sont pas au top au niveau du confort puisque vous ne pouvez mettre le chauffage que lorsque vous êtes là (ou alors le laisser tourner en continu). Ils peuvent travailler efficacement si vous êtes diligent à la modification des paramètres comme les changements de température.

Les plus anciens contiennent du mercure et offrent des économies d’énergie limitées.

Les thermostats programmables, quant à eux, ajustent automatiquement la température tout au long de la journée. Ils vous permettent ainsi d’économiser jusqu’à 33% sur les coûts de chauffage et jusqu’à 15 à 25% en refroidissant.

Les modèles avancés peuvent basculer entre le chauffage et la climatisation pendant les transitions saisonnières. Ils ont une interface numérique facile à utiliser, et les modèles plus récents sont sans mercure. Certains thermostats connectés sont même réglables à distance via un smartphone, une tablette ou un ordinateur.

Beaucoup de thermostats sont préréglés avec un calendrier basé sur un exemple typique des besoins énergétiques des ménages. Mais vous pourriez avoir besoin de faire des réglages différents selon les jours de la semaine, mettre votre logement en mode économique (voire hors gel) pendant des vacances et vouloir qu’il soit chauffé le jour de votre retour…

Pour déterminer le thermostat approprié, vous devriez considérer la flexibilité dont vous avez besoin au jour le jour.

L’emplacement du thermostat

Les thermostats peuvent être sans fil ou filaire. Le thermostat filaire restera fixe dans votre logement et la température sur laquelle vous le réglerez sera celle de cette pièce.

Pour une efficacité maximale, ne positionnez pas votre thermostat (simple ou programmable) dans une zone chaude ou froide comme près d’un radiateur, four électrique, cheminée, fenêtre, derrière une porte etc.

Il doit normalement être placé sur une table à plus de 1 mètre de haut et dans la pièce de confort, ou pour les thermostats sans fil dans la pièce où vous vous trouvez.

Le sans fil présente l’avantage de pouvoir régler précisément la température de la pièce où vous vous trouvez. Le chauffage chauffera jusqu’à ce que la pièce où se trouve le thermostat ait atteint la température choisie.

Chez moi, je possède le modèle ci-dessous connecté à ma chaudière au gaz de ville et avec sa télécommande que j’ai réglé à la semaine et qui régule en fonction de ma position.

thermostat programmable sans fil
Alors qu’avec le thermostat filaire, vous devrez bien connaître votre logement et modifier la température réglée sur votre thermostat en fonction de la pièce où vous vous trouvez. En effet, si votre thermostat est dans un salon exposé sud et que vous êtes dans une chambre exposée au nord, il vous faudra régler la température sur quelques degrés de plus pour atteindre un niveau de confort optimal dans votre chambre. Ce nombre de degré étant dépendant de votre logement, à vous de connaître les écarts de température de chaque pièce ;).

3/ Comment régler son thermostat

Bien choisir votre thermostat vous permettra de faire d’énormes économies et d’avoir un réel confort thermique. Une fois que vous aurez déterminé votre type de chauffage et les options que vous souhaitez avoir, il vous restera utiliser correctement votre thermostat.

Pour cela concrètement il faut baisser la température lorsque vous n’êtes pas chez vous ou que vous dormez et la faire remonter lorsque vous êtes présent en journée.

Afin d’avoir la température idéale lorsque vous vous levez ou quand vous rentrez chez vous, prenez en compte le temps nécessaire à réchauffer le logement.

Il faut donc, en premier lieu, déterminer le temps que met réellement votre système de chauffage à chauffer. En général, il faut compter 20 à 45 minutes pour remonter la température d’environ 2 degrés. C’est plus rapide avec des ventilo-convecteurs qu’avec un système à eau.

Profitez-en pour vérifier si votre isolation est efficace. Là aussi vous ferez de belles économies.

Le réglage du thermostat

Une idée fausse et très répandue est qu’une chaudière doit travailler plus fort pour chauffer une maison après que la température ait été basse pendant la journée, ce qui élimine les économies d’énergie et de coûts.

C’est entièrement faux ! Des études ont montré que l’énergie utilisée pour réchauffer la maison est inférieure à celle utilisée pour maintenir des températures plus élevées tout au long de la journée. De sorte que vous économisez effectivement sur les coûts d’énergie en réglant la température basse durant la nuit et pendant vos absences.

En général, il suffit donc de régler votre thermostat en fonction des plages horaires où vous êtes à la maison ou à l’extérieur. Le tableau ci-dessous est un exemple d’une manière de configurer votre thermostat.

réglage d'un th à la journéeermostat

J’espère que cet article vous a aidé à trouver quel thermostat d’ambiance choisir. A très bientôt pour de nouvelles astuces !

 

N’oubliez pas de partager avec quelqu’un qui aurait besoin d’aide. 😉

 

Leave a Comment: